La blondeur des mélanésiens élucidée - Homo Medicalus

La blondeur des mélanésiens élucidée

by Idris Amrouche


Posted on 01 Oct 2014 at 12:34 2598


L'évolution est quelque chose de géniale. Les membres d'un groupe d'autochtones vivant sur les îles Salomon au nord-est de l'Australie appelé Mélanésien, sont célèbres pour leur peau noire et leurs cheveux naturellement blonds.

Les scientifiques se sont longuement interrogés sur les raisons de cette rare combinaison, se demandant pourquoi une telle association s'est développée dans le temps. Les scientifiques ont longtemps pensé que cette couleur blonde était le résultat d'une alimentation riche en poisson, peut-être aussi par l'action soleil et du sel, ou encore en mentionnant les relations historiques entre ces îles et les Européens.

En fait, la blondeur mélanésienne est une blondeur unique au monde. Les conclusions proviennent d'une étude dans laquelle des scientifiques ont comparé les cheveux blonds de 43 personnes aux cheveux bruns de 42 autres habitants de l’île. Il semble donc, que les blonds mélanésiens possèdent un gène variant appelé TYRP1 qui joue un rôle important dans le processus de synthèse de la mélanine. Ce variant génétique est complètement différent de celui responsable de la blondeur des européens, il n’existe même pas dans le programme génétique de ces mêmes Européens.

Ce qui est à la fois extraordinaire et magnifique dans cette découverte, est parfaitement exprimée par l’auteur de l’étude Sean Myles, généticien : "C’est un excellent exemple d’évolution convergente, car l’évolution a apporté ici le même résultat par des processus complètement différents ».  Ceux qui voulaient réduire l’évolution à une voie à sens unique avaient donc tort, l’évolution est diverse, indomptable et parfois imprévisible.

L'évolution est quelque chose de géniale. Les membres d'un groupe d'autochtones vivant sur les îles Salomon au nord-est de l'Australie appelé Mélanésien, sont célèbres pour leur peau noire et leurs cheveux naturellement blonds.

Les scientifiques se sont longuement interrogés sur les raisons de cette rare combinaison, se demandant pourquoi une telle association s'est développée dans le temps. Les scientifiques ont longtemps pensé que cette couleur blonde était le résultat d'une alimentation riche en poisson, peut-être aussi par l'action soleil et du sel, ou encore en mentionnant les relations historiques entre ces îles et les Européens.

En fait, la blondeur mélanésienne est une blondeur unique au monde. Les conclusions proviennent d'une étude dans laquelle des scientifiques ont comparé les cheveux blonds de 43 personnes aux cheveux bruns de 42 autres habitants de l’île. Il semble donc, que les blonds mélanésiens possèdent un gène variant appelé TYRP1 qui joue un rôle important dans le processus de synthèse de la mélanine. Ce variant génétique est complètement différent de celui responsable de la blondeur des européens, il n’existe même pas dans le programme génétique de ces mêmes Européens.

Ce qui est à la fois extraordinaire et magnifique dans cette découverte, est parfaitement exprimée par l’auteur de l’étude Sean Myles, généticien : "C’est un excellent exemple d’évolution convergente, car l’évolution a apporté ici le même résultat par des processus complètement différents ».  Ceux qui voulaient réduire l’évolution à une voie à sens unique avaient donc tort, l’évolution est diverse, indomptable et parfois imprévisible.

- See more at: http://homomedicalus.blog.lemonde.fr/#sthash.vvISZS1b.dpuf

Articles similaires

Tags

blondeur mélanésiens élucidée HomoMedicalus évolution autochtones mélanésienne généticien

Réactions

Social Networks

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter

Qui sommes-nous ?

« Au même titre que l’Homo Sapiens, et les nouveaux termes Homo Numericus ou Homo Economicus, Homo Medicalus révèle un des aspects de l’évolution humaine. Jamais dans l’histoire de l’humanité, l’Homme n’avait été autant étudié, compris et assisté médicalement. Homo Medicalus, révèle notre nouvelle nature. Notre corps intrinsèquement naturel, subit aujourd’hui l’évolution de la compréhension de notre physiologie, et de la société, permettant une nouvelle évolution de nos comportements, qui, tout comme l’évolution, est irréversible».


Idris Amrouche