Homo Medicalus - Site d'actualités et d'informations médicales.

Quand la science nous explique comment mieux dormir

21/02/2016 à 17:50

Idris Amrouche

Nous dormons une grande partie de notre vie, environ un tiers de celle-ci, et l'être humain moderne n'est pas un pro du sommeil.


Il était une fois la graisse

03/09/2015 à 23:05

Idris Amrouche

Quel est le devenir de la graisse quand on perd du poids ? Par ou est réellement éliminée la matière grasse de notre corps ? Quelques éléments de réponse dans l'article du jour.


Le lien entre et les dents et le risque cardiaque démontré

25/04/2015 à 18:42

Idris Amrouche

Les maladies de la cavité buccale ne font pas encore partie du risque cardio-vasculaire. Cela pourrait bientôt changer.


Les bienfaits de l’alcool : l’évaporation d’un mythe

28/02/2015 à 13:49

Ouissam Garbaz

Les études se multiplient, mais quel est vraiment l'effet de l'alcool sur notre corps.


New York : De la peste, de l'anthrax... Et des tortues ninja.

13/02/2015 à 00:22

C

Les métros de New York ont toujours été au coeur de drôles d'histoires... D'abord les alligators, vieille légende datant des années 1920, puis les tortues ninja, et maintenant des bactéries!


Un vaccin bloque le virus du SIDA chez les singes

01/10/2014 à 12:34

Idris Amrouche

Les essais chez l’Homme de ce vaccin découvert par surprise, sont maintenant dans les tuyaux. S’il fonctionne comme prévu, il pourrait se prendre aussi simplement qu’une boisson probiotique.


Social Networks

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter

Qui sommes-nous ?

« Au même titre que l’Homo Sapiens, et les nouveaux termes Homo Numericus ou Homo Economicus, Homo Medicalus révèle un des aspects de l’évolution humaine. Jamais dans l’histoire de l’humanité, l’Homme n’avait été autant étudié, compris et assisté médicalement. Homo Medicalus, révèle notre nouvelle nature. Notre corps intrinsèquement naturel, subit aujourd’hui l’évolution de la compréhension de notre physiologie, et de la société, permettant une nouvelle évolution de nos comportements, qui, tout comme l’évolution, est irréversible».


Idris Amrouche